En attendant la suite du projet Parapente : fin mars 2021...

Nous, élèves de terminale S du lycée Saint Jean Bosco, sommes tous d’accord sur un point : « Les derniers jours du mois de septembre 2019 resteront longtemps gravés dans nos mémoires ! ». Nous avons en effet eu la chance de troquer livres et cahiers contre voiles et sellettes pour passer une semaine au grand air et découvrir une activité singulière : le PARAPENTE.

Le 23 septembre marque le début de cette expérience. Impatients, appréhensifs et enthousiastes  nous prenons la route direction Mieussy, berceau du parapente. Après un cours de théorie nous faisons rapidement nos premiers pas sous notre voile, sans quitter le sol tout en commençant à gérer les poignées de commande.

La semaine passe, trop vite assurément ! C’est dans une bonne humeur générale que nous progressons tous. Les glissades et gonflages de voiles ratés laissent peu à peu la place à la maîtrise des techniques enseignées. Certains font même l’objet de tous les regards et suscitent rapidement l’émoi… ça y est, ils ont quitté le sol !

Après cette semaine en pente école à Mieussy et un vol bi-place effectué sur Samoëns, nous restons au coeur des montagnes septimontaines pour le vol tant attendu : celui en autonomie ! Il se déroulera le samedi avec un décollage de la Bourgeoise ( 1770 mètres ) pour certains et le lundi en partant de Samoëns 1600 pour d’autres. Une fois arrivé en haut, déplier sa voile, démêler les suspentes et s’installer dans la sellette sont les tâches qui nous attendent. Après les dernières vérifications de nos encadrants, nous voilà partis pour notre premier vol seul sous notre voile ! Le décollage est vraiment intense ! Les dernières craintes s’envolent pour laisser place à un grand sentiment de joie et de quiétude. Entre impression de grande liberté, écoute des conseils à la radio et vue magnifique sur la vallée du Giffre nous profitons pleinement de ce moment, conscients de la chance que l’on a !

1000 mètres plus bas et après 15 minutes dans les airs, nous revoilà les pieds sur terre et l’on se réjouit de l’expérience que l’on a pu partager tous ensemble. Les réactions spontanées des uns et des autres en témoignent : « C’était un régal » ou encore « Je me suis senti tellement bien là-haut ! » Une seule envie parcourait alors les esprits : celle de recommencer !

La joie visible sur tous les visages était une chouette récompense pour Christophe Maire, notre professeur de physique, après l’investissement qu’il a mit dans ce projet et pour tous les professeurs qui se sont impliqués au cours de la semaine.

 

Une expérience donc riche en émotions que nous souhaitons à tous de vivre s’il en a un jour l’occasion !

Heureusement ou hélas… nous nous sommes resservi de cette expérience afin d’illustrer les lois de la physique mais bizarrement l’engouement n’était pas vraiment le même…

Anaïs Pernollet et la classe de TS 2019-2020